Quand la marée noire monte !

Pingouin torda mazouté sur une plage

La sortie du livre « Marées noires : 50 ans de catastrophes écologiques » est l’occasion de revenir sur ces sombres catastrophes qui ont marqué le littoral français et de s’interroger sur leurs effets dévastateurs sur la faune et la flore.

 

 

 

 

3 marées noires, tristement célèbres

En 50 ans, les catastrophes se sont enchaînées les unes après les autres... La LPO s’est mobilisée à chacune de ces pollutions majeures pour venir au secours des animaux englués dans le mazout.

 

Couverture livre Marées Noires 50 Ans Catastrophes Ecologiques

L’Amoco Cadiz : un triste record

En mars 1978, l’Amoco Cadiz sombre le long des côtes du Finistère. Il déverse 227 000 tonnes de brut, un triste record, sur 360 km de côtes de Brest à St Brieuc. Plus de 1450 oiseaux mazoutés seront retrouvés dans le seul département des Côtes d’Armor et déposés dans les centres de soins, près de 900 périront.

Suite à cette catastrophe, la LPO crée son 1er centre de soin pour les oiseaux mazoutés. Les premiers plans d’urgence dits « Polmar » sont institués. Ils permettent de mobiliser les moyens nécessaires en cas de pollution maritime. Ils seront activés pour les deux marées noires suivantes.

  • Nombre d’oiseaux récupérés : 4 500 au total

  • Nombre d’espèces touchées : 41 espèces

  • Espèce la plus touchée : Pingouin Torda

L'Erika sombre dans l'océan AtlantiqueL’Erika : la plus meurtrière

En décembre 1999 l’Erika fait naufrage au large des côtes bretonnes, 20 000 tonnes de fioul lourd vinrent s’échouer du Finistère à l’Île de Ré sur une distance de près de 400 km. Plus de 63 000 oiseaux furent alors touchés et accueillis en centre de soins. Un an plus tard, suite à des remontées de nappes bloquées entre deux eaux, 2000 oiseaux mazoutés ont été recueillis. 800 chantiers de sauvegarde ont été menés durant 2 ans et demi. Le naufrage de l’Erika a été 130 fois plus meurtrier que celui de l’Amoco Cadiz.

  • Nombre d’oiseaux récupérés : 74 000 au total

  • Nombre d’espèces touchées : 65 espèces

  • Espèce la plus touchée : Guillemot de Troïl

     

Le Prestige : L’Européenne

En novembre 2002 le Prestige a coulé dans les eaux de la Galice, déversant successivement plus de 77 000 tonnes de fioul lourd le long des côtes espagnoles, françaises et portugaises. Plus de 23 000 oiseaux furent impactés par cette marée noire. Les premières victimes furent trouvées 3 jours après le naufrage. Un désastre qui toucha 3 pays européens, puisque des oiseaux se sont également échoués en Espagne et au Portugal.

  • Nombre d’oiseaux récupérés : 23 181

  • Nombre d’espèces touchées : 71 espèces

  • Espèce la plus touchée : Guillemot de Troïl

Un combat au quotidien

La LPO mène un combat au quotidien pour lutter contre les pollutions maritimes. En hiver de nombreux bateaux rejettent des résidus de fioul à la mer, c’est le dégazage. Cette pratique est interdite mais peu de sanctions sont appliquées. En janvier 2018, suite aux tempêtes près de 50 oiseaux mazoutés ont été démazoutés aux centres LPO Audenge (gironde) et LPO ile Grande.

Que fait la LPO en cas de marée noire ?

Oiseau mazouté en train de se faire soigner par des membres de la LPO

Lorsqu’une marée noire surgit, les LPO locales des départements concernés sont fortement sollicitées. Les oiseaux sont transportés dans les centres de soins les plus proches. Ces oiseaux mazoutés sont épuisés et souffrent de déshydratation et d’hypothermie. Les soigneurs (bénévoles et salariés) vont donc leur apporter les premiers soins avant de procéder au nettoyage, qui est très éprouvant pour les victimes.

En cas de grande marée noire, la LPO déploie les Unités Mobiles de Soin pour venir en renfort des centres de soins.

Les Unités Mobiles de Soins

Ce dispositif a été créé suite à la marée noire de l’Erika. Deux semi-remorques ont été équipées pour venir en aide aux oiseaux victimes de catastrophes comme les marées noires, les fortes vagues de froid … La LPO s’est inspirée des véhicules de secours des pompiers pour créer leur « SAMU » des oiseaux. Les Unités Mobiles de Soin permettent de gagner en réactivité et d’intervenir rapidement en cas de sinistre sur les populations avifaunistiques locales. En savoir plus sur les Unités Mobiles de Soins.

La mise en place de Chantiers Nature

La LPO intervient également aux côtés des effectifs mobilisés par l’Etat sur le terrain. Bénévoles et salariés nettoient les plages touchées par la marée noire. Pour l’Erika 800 Chantiers Nature ont été menés pour venir à bout du fioul déversé sur les plages.

40 ans après l’Amoco Cadiz, les choses ont bien évolué (reconnaissance du préjudice écologique, prise en compte de la faune pour le plan Polmar …). Mais la LPO est toujours vigilante quant aux respects des lois en vigueur (dégazage, salubrité des navires …). Les équipes de soins ont malheureusement beaucoup appris sur le terrain, ce qui permet de faire évoluer les techniques de soin au quotidien (l’utilisation de tatami comme litière pour les oiseaux …).

Pour ne pas oublier le désastre de l’Amoco Cadiz, le CEDRE organise, à Brest, en partenariat avec Océanopolis, 2 journées de tables rondes et débats ouvertes au public du 16 au 17 mars 2018. La LPO y sera représentée par Allain Bougrain Dubourg. En savoir plus

Rien n’est gagné … Des marées noires ont lieu tous les ans dans le monde. La mer de Chine connaît actuellement une grande marée noire qui s’étend sur une surface de près 300 km2. Elle menace de nombreuses espèces maritimes qui se nourrissent essentiellement de plancton.

retour aux articlesS'inscrire à la newsletter

Mon panier

Article Prix Supprimer
Votre panier est vide
Offre Zeiss Conquest T* HD 10x42 879 € au lieu de 989 € Adhésion, dons, abonnenments, refugesCréer votre refuge LPOOffrez un Chèque Cadeau LPO