Focus sur la longue-vue Monarch Fieldscope 82ED-A

Homme utilisant la longue-vue Monarch 82 ED-A

 

La longue-vue Monarch Fieldscope 82ED-A est un concentré du savoir-faire Nikon. Les verres ED apportent un excellent confort d’observation en corrigeant les aberrations chromatiques et un système à lentille aplanissante de champ offre une netteté homogène jusqu’en périphérie.

La longue-vue Monarch Fieldscope 82ED-A est la digne héritière de la gamme Fieldscope ED82/EDIII. La longue-vue « Monarch », comme les jumelles du même nom, est un excellent rapport qualité-prix de la marque jaune et noir.

Nous avons testé pour vous le modèle coudé de 82 mm avec l’oculaire zoom MEP 20-60x, dotée d’une monture à baïonnette simple et rapide.

Oculaire Nikon Monarch MEP 20_60x

Compacte et dotée d’un pare-soleil intégré, cette  longue-vue est conçue à partir d’un alliage d’aluminium qui lui procure une excellente robustesse mais un poids assez conséquent de 1,6 kg, qui peut s’avérer gênant sur le terrain. Petit défaut qu’on lui pardonne en raison de son prix très intéressant.

La housse de transport, adaptée à cet instrument, est offerte.

Parfaitement étanche

Elle est parfaitement étanche grâce aux nombreux joints d’étanchéité. Vous pouvez donc l’utiliser par mauvais temps, sans aucun risque. Le fût est rempli d’azote, elle est donc insensible aux changements de température brusques, ce qui évite la formation de buée à l’intérieur.

Homme à la montagne utilisant la Longue-vue Nikon Monarch 82 EDA

Parlons réglages

Les réglages de la longue-vue sont simples, rapides et précis de près comme de loin grâce à sa bague de mise au point à deux vitesses de réglage. Son revêtement cranté offre une bonne prise en main et permet d’effectuer les réglages avec des gants, ce qui est appréciable en hiver.

Sur le terrain

Sur le terrain, l’image observée à la longue-vue est agréable, sans dominante colorée, et avec une très bonne définition jusqu’en périphérie. La longue-vue Monarch Fieldscope 82ED-A dispose d’un pare-soleil qui permet de pouvoir observer même en contrejour.

Comme pour toute longue-vue, plus on zoome et moins l’observation est aisée, c’est pourquoi nous vous recommandons d’utiliser l’oculaire fixe MEP-30-60W grand-angle. Ce petit investissement supplémentaire vous permettra de profiter au maximum de votre longue-vue.

Et pour la digiscopie ?

Pour les amateurs de photos naturalistes et de digiscopie, il est tout à fait possible d’adapter votre longue-vue sur votre appareil photo Nikon. L’adaptateur Nikon FSB-UC peut être raccordé aux appareils de la gamme Coolpix et à d’autres appareils photo de la marque japonaise. Il existe également un adaptateur spécial pour les boîtiers réflex, disponible sur commande uniquement.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter notre service clients au 05 46 82 12 66.

Retrouvez également l’intégralité de cet article au format PDF ici. Cet article, réalisé par Nicolas Mériau, est extrait de L’OISEAU MAG n°129 de l’hiver 2017. Vous pouvez le commander ici.

Couverture de l'Oiseau Magazine 129

L’Oiseau Mag est une revue trimestrielle, éditée par la LPO, elle ravira les amoureux de la nature et les ornithologues. Si vous souhaitez vous abonner, c’est par ici.

retour aux articlesS'inscrire à la newsletter

Mon panier

Article Prix Supprimer
Votre panier est vide
Adhésion, dons, abonnenments, refugesCréer votre refuge LPOOffrez un Chèque Cadeau LPO