1, 2, 3 : nourrissez !

Mésange charbonnière picorant un tournesol

 

En hiver, les besoins énergétiques des oiseaux augmentent pour maintenir leur température corporelle. Les ressources alimentaires diminuent, jusqu’à devenir rares ou inaccessibles à cause du froid. De plus, les jours raccourcissent, ce qui leur laisse moins de temps pour rechercher leur ration quotidienne.

Vous pouvez facilement leur donner un coup de pouce durant cette période difficile en alimentant quelques mangeoires dans votre jardin. Leurs allées et venues égayeront votre jardin et vous pourrez facilement les observer, apprendre à les reconnaître, étudier leurs comportements ou tout simplement contempler leur spectacle bien vivant.

Mésange bleue en hiver sur une branche

Où placer la mangeoire ?

Préférez un endroit abrité des intempéries et plutôt ensoleillé, bien dégagé pour que les oiseaux puissent surveiller l’arrivée de prédateurs, mais suffisamment près d’arbres où ils pourront se percher.

Soulignons néanmoins que dans un jardin, la nourriture disposée ne suffit pas, il est important de préserver une végétation indigène, source d’insectes, fruits et autres baies. Il est donc vivement conseillé de planter des arbres et arbustes autochtones à baies ou arbres fruitiers (pommiers, poiriers, cerisiers...),des plantes à graines et de conserver également les arbres morts et branches creuses pour les insectes.

Quelle mangeoire choisir ?

Afin de répondre aux exigences alimentaires du plus grand nombre d'espèces d'oiseaux au jardin, il est conseillé d'utiliser divers types de mangeoires: table de nourrissage, mangeoire "silo", boules de graisse et porte-fruits... sans oublier un point d'eau fraîche toute l'année. Vous éviterez ainsi d'engendrer un attroupement sur un seul poste de nourrissage.

Pour vous permettre de créer votre aire de nourrissage, nous vous proposons une gamme complète de mangeoires et de distributeurs qui ont prouvé leur efficacité.

Les mangeoires plateaux et trémies

Les plus courantes il vous suffit d'y déposer des graines. La plupart des mangeoires sont dotées d’un toit pour que la nourriture soit abritée de la pluie.

La mangeoire suspendue fonctionne comme un distributeur (trémie) disposé à la verticale : elle convient bien aux mésanges et aux chardonnerets.

Mangeoire Gloriette à suspendre, rouge avec un mélange de graines   Mangeoire Goutte d'eau en bambou, suspendue à un arbre.     Photo de la mangeoire chalet en bois

Les mangeoires de type silos

Elles sont destinées aux mélanges de graines et au tournesol et présentent l'avantage de protéger la nourriture des intempéries et des salissures. Leur système de perchoir sous les ouvertures permet aux oiseaux de s'alimenter en position naturelle. Elles rencontreront beaucoup de succès auprès des mésanges, des verdiers d'Europe, des chardonnerets élégants.

Mangeoire Silo Feedsafe avec un mélange de graines  Silo contenant des cacahuètes   Mangeoire FlipTop avec un mélange de graines

Les mangeoires pour les graisses végétales

Vous pouvez aussi opter pour des systèmes de suspensions destinés aux graisses végétales qui plaisent beaucoup aux mésanges. Il existe de nombreux modèles comme les distributeurs pour pommes, les distributeur de pains de graisse, les distributeurs pour boules de graisse sans filet ou bien les distributeurs de beurres de cacahuètes.

oiseaux picorants sur le distributeur Fleur Beurre de cacahuètes    Photo du distributeur bulle pour cylindres de graisse    Mangeoire Bulle avec un pain de graisse

Les postes de nourrissage complets

Ils sont parfaits pour les plus ambitieux, les amoureux inconditionnels de l'observation et du nourrissage. Ce sont de véritables « restaurants » de jardin de grande capacité qui allient esthétisme et praticité.


      Potence de nourrissage Maelys avec différentes mangeoires

 

Les mangeoires pour fenêtres et balcons

Ces mangeoires sont particulièrement adaptées au milieu urbain. Les oiseaux subissent encore plus le manque de vivres en ville. C'est pourquoi il est important d'installer des postes de nourrissage sur vos fenêtres et vos balcons. Elégantes et discrètes, elles vous permettront d'observer les oiseaux picorer librement.

mangeoire Goutte d'eau, transparente pour fenêtre     Mésange picorant sur une mangeoire du beurre de cacahuète sur une fenêtre    3 mangeoires Marguerite dans un massif fleuri

Quand nourrir les oiseaux ?

Nous vous recommandons de nourrir les oiseaux essentiellemement durant la mauvaise saison et en période de froid prolongé. Le nourrissage peut débuter à la mi-novembre, jusqu'à fin mars.

Comment entretenir vos mangeoires ?

Il est important de nettoyer les mangeoires régulièrement, pour éviter la transmission de maladies par les fientes ou les restes d'aliments. Les mangeoires plateau devront être nettoyées quotidiennement. Pour les mêmes raisons, évitez de répandre la nourriture directement sur le sol et pensez à déplacer votre poste de nourrissage au moins une fois pendant l'hiver.

Après la saison de nourrissage, nettoyez vos mangeoires avec de l'eau savonneuse, rincez et séchez-les.  Pour entretenir vos mangeoires, nous vous suggérons le racloir pour mangeoires, le kit de nettoyage pour mangeoire ou encore le désinfectant prêt à l'emploi.

       

Multifonctions, cette pelle en plastique sert aussi d'entonnoir. Le côté large permet de prélever une grande quantité de graines de leur emballage, pour les déverser ensuite dans la mangeoire par le côté plus étroit. Le système de trappe coulissante entre la partie large et la partie étroite de la pelle permet de contrôler le débit de remplissage de la mangeoire. Elle est particulièrement adaptée aux mangeoires tubulaires grâce à sa partie étroite.

Pelle à graine

Jouez et participez à l'étude sur le nourrissage des oiseaux sur votre smartphone ou votre tablette

Lancée par le programme Vigie-Nature du MNHN, Birdlab est la première opération de sciences participatives associant jeu et observation sur smartphone.

Trois étapes suffisent pour devenir un joueur. Après avoir téléchargé l'application BirdLab, le statut de joueur est obtenu en effectuant quelques quiz d'identification des espèces d’oiseaux des jardins. L’expérience scientifique peut alors démarrer. Pour ce faire, il faut installer deux mangeoires identiques sur son balcon ou dans son jardin, les garnir de graines de tournesol et attendre que les oiseaux se posent. Le joueur reproduit leur activité en temps réel sur son écran tactile et peut enchaîner les parties !

Plus il y aura de parties réalisées, plus les scientifiques pourront comprendre la répartition des oiseaux communs dans les jardins en hiver et leur organisation pour se partager la nourriture. Avec 20 000 parties, les scientifiques auront une masse de données inégalée pour comprendre le rôle de certaines espèces dans la découverte de la nourriture dans les jardins en hiver. Le joueur, quant à lui, aura aussi accès, sur son téléphone ou sa tablette, aux statistiques de ses observations tout au long de l'hiver et également d'une année sur l'autre.

Téléchargez l'application BirdLab.

   

retour aux articlesS'inscrire à la newsletter

Mon panier

Article Prix Supprimer
Votre panier est vide
Nos horaires d'été 8h30 - 17h15 Adhésion, dons, abonnenments, refugesCréer votre refuge LPOOffrez un Chèque Cadeau LPO